Affiner son nez grâce à la rhinoplastie de la pointe nasale !

rhinoplastie ethnique : les différents profils
La rhinoplastie ethnique : quand la chirurgie esthétique du nez s’adapte aux variations ethniques de l’anatomie nasale
22 mars 2018
septoplastie tunisie : pour corriger la déviation de la cloison du nez
Convalescence après le redressement de la cloison nasale : comment bien se remettre de la septoplastie ?
13 avril 2018
rhinoplastie pointe nez : belle femme

On peut dire que le nez est le point de gravité du visage puisqu’il occupe son centre et il est évidemment le trait le plus remarquable.
Si ce nez représente une déformation, ceci va certainement altérer toute la face. Cependant, cela ne pose plus de problème surtout avec l’essor indéniable de la chirurgie esthétique et plastique nasale.
De plus, si vous avez juste une difformité au niveau de la pointe du nez, le plasticien peut juste corriger cette partie sans avoir besoin d’opérer tout le nez.

La pointe : quels défauts ?

Les défauts qu’on peut distinguer au niveau de la pointe sont comme suit : une pointe
• développée par rapport au reste du nez (dômes hypertrophiés) ;
• trop projetée (ou en contraire) ;
• large et aplatie ;
• tombante (nez de sorcière) ;
• Une asymétrie remarquable ou existence d’une fente qui divise les deux parties de la pointe en deux ;
• Narines développés montrant la columelle

Quelles sont les causes de cette déformation ?

Cette difformité peut être simplement congénitale, résultante d’un traumatisme (accident), suite à une ancienne plastie nasale fonctionnelle ou de correction (surtout si la cicatrice date depuis longtemps vu que les techniques n’étaient pas assez développés et les points de suture étaient visibles et peu esthétiques).

Correction de la pointe du nez : comment ça se passe ?

Plusieurs techniques chirurgicales sont employées par le chirurgien plasticien pour corriger les imperfections de la pointe nasale. En effet, il manipule essentiellement les tissus cartilagineux et cutanés des dômes.
Selon l’état de ces dômes, le praticien décide d’effectuer des incisions internes à travers les narines ou bien des incisions externes mais camouflées au niveau des contours extérieurs des narines.
Ainsi, l’excès du cartilage de la pointe est retiré ou dans le cas contraire, une greffe de cartilage est effectuée afin de remodeler le volume de la pointe.