La rhinoplastie ethnique : quand la chirurgie esthétique du nez s’adapte aux variations ethniques de l’anatomie nasale

Dysmorphophobie : Un épisode de New-York police judiciaire
1 mars 2018
rhinoplastie pointe nez : belle femme
Affiner son nez grâce à la rhinoplastie de la pointe nasale !
4 avril 2018
rhinoplastie ethnique : les différents profils

De plus en plus de personnes choisissent de recourir à une rhinoplastie pour corriger les disgrâces de leur nez. Du fait de leur appartenances ethniques différentes, les patients noirs et asiatiques possèdent des spécificités morphologiques nécessitant une approche chirurgicale particulière, en l’occurrence la rhinoplastie ethnique.

Qu’est-ce que la rhinoplastie ethnique ?

C’est une opération de chirurgie esthétique visant à améliorer l’aspect du nez chez les patients d’origine africaine ou asiatique. Il s’agit, au même titre qu’une rhinoplastie classique, d’harmoniser l’apparence du nez en en modifiant certains traits. Pour corriger les disgrâces, les améliorations esthétiques tiennent compte aussi bien des souhaits du patient que de son héritage ethnique. Le but de l’intervention n’est pas d’effacer l’identité du patient ou de masquer son origine ethnique.

Des caractéristiques propres aux nez africains et asiatiques

Même si chaque patient a ses traits distinctifs, les nez africains et asiatiques possèdent souvent des caractéristiques spécifiques.

Spécificités du nez africain

De façon schématique, le nez africain parait aplati et large. Il présente généralement les caractéristiques suivantes :
• une peau épaisse
• des narines plus grandes avec une forme arrondie
• une bosse nasale aplatie et des ailes épaisses
• Un dorsum plat et large
• une pointe ronde et sans projection
• Des difficultés de cicatrisation (après l’intervention chirurgicale)

Caractéristiques du nez asiatique

• une peau épaisse et peu élastique
• Un nez court
• des ailes narinaires fines
• Un dorsum large et bas

Aux origines de la rhinoplastie ethnique

Les origines de la rhinoplastie ethnique remontent au début du 20ème siècle. L’opération est alors popularisée en Allemagne par le docteur Jacques Joseph, considéré comme le père de la chirurgie plastique moderne. Afin de cacher leur origine et de mieux adhérer aux préceptes de la race aryenne, les immigrés venus de l’Est et leurs descendants (d’origine slave ou du Moyen-Orient) demandaient souvent un nez d’apparence plus « germanique ».

La tendance traversa rapidement l’Atlantique et devint populaire aux Etats-Unis. Là aussi, les immigrés d’origine juive ou hispanique tentent de cacher leur appartenance ethnique. Pour mieux s’intégrer dans la société américaine, il s’agissait alors de modifier les traits du nez de manière à se rapprocher du modèle esthétique de l’époque.

Quelles différences avec la rhinoplastie classique ?

• Le résultat n’est pas artificiel;
• Le patient conserve des traits inhérents à son groupe ethnique;
• La rhinoplastie ethnique nécessite plus souvent une augmentation qu’une réduction du nez.

La rhinoplastie ethnique est plus spécifique, et doit s’adapter en fonction du visage et des traits uniques de chaque patient. Souvent, le remodelage des nez africains et asiatiques nécessite différentes interventions simultanées (greffe de cartilage ou de tissus osseux, pose d’implants, remodelage de la pointe du nez ainsi que des narines…). La rhinoplastie ethnique est de ce fait plus compliquée à réaliser que la rhinoplastie classique et ne doit être confiée qu’aux mains expertes d’un chirurgien hautement confirmé.

L’idéal de beauté occidental ne doit pas servir de modèle pour la rhinoplastie ethnique. Pour que le nez soit en harmonie avec le reste du visage, mieux vaut opter pour des améliorations esthétiques subtiles plutôt qu’une modification radicale du nez.