Rhinoplastie ethnique Tunisie : embellissement nez africains et asiatiques

La personnalisation de la rhinoplastie est de plus en plus une exigence dans le domaine de la chirurgie esthétique du visage. Il existe différentes formes de nez, et chaque nez évoque une histoire (familiale), s’inscrit dans une culture, et au-delà des canons universels de beauté, l’uniformisation du nez ou son occidentalisation serait une erreur. La rhinoplastie ethnique s’inscrit dans cette démarche de particularisation du nez.

En quoi consiste la rhinoplastie ethnique ?

rhinoplastie-ethnique-tunisie

Les patients africains ainsi que les asiatiques, présentent justement certaines spécificités qu’il faut prendre en considération lors d’une chirurgie plastique du nez. C’est pourquoi, suivant les techniques opératoires utilisées pour la réalisation de l’opération des imperfections des nez africains et asiatiques, on parle de la rhinoplastie ethnique.

Si les personnes souffrant de déformations ou de malformations du nez veulent les corriger, ce n’est pas nécessairement pour avoir un nez qui en ressemble à un autre. Chacun cherche à préserver une identité individuelle ou culturelle. La question des « origines » est donc fondamentalement au cœur de la rhinoplastie. Il existe d’ailleurs selon les origines, plusieurs types de nez tels que : le nez européen, le nez caucasien… le nez mongoloïde est aussi appelé le nez asiatique, le nez africain, etc. c’est pourquoi on parle de rhinoplastie ethnique.

Quelles sont les indications d’une rhinoplastie ethnique ?

Il n’existe pas un seul défaut sur les nez d’origine africaine ou asiatique. On peut cependant regrouper les principales imperfections. Toutefois, on peut noter que les nez « ethniques » se caractérisent généralement par son excessive largeur de face et sa petitesse de profil, donc un nez large de face et petit de profil.

On peut noter parmi les difformités de nez courantes chez ces patients, les cas suivants :

  • L’arête nasale large et aplatie
  • Un creux dans la partie supérieure du nez
  • La pointe épatée et moins projetée
  • Les narines larges et épaisses
  • Un angle trop fermé entre le nez et la lèvre supérieure, etc.

Le but de la rhinoplastie dans ces cas est le plus souvent de procéder à une réduction du nez de face et à son augmentation de profil.

Quelles sont les techniques opératoires utilisées pour une rhinoplastie ethnique en Tunisie ?

Il existe plusieurs techniques pour réaliser une rhinoplastie ethnique. On note par exemple ici :

  • La rhinoplastie par voie externe ou rhinoplastie ouverte
  • La chirurgie de greffe ostéo-cartilagineuse
  • Le dégraissage de la peau
  • La chirurgie de réduction de la taille et de la largeur des narines
  • La suture et le modelage de des cartilages de la pointe nasale

techniques-operatoires-rhinoplastie-ethnique-tunisie

Comment se déroule la modification des traits des nez africains et asiatiques en Tunisie ?

La chirurgie du nez ethnique se déroule sous anesthésie générale. Elle dure environ 1h30mn. La technique la plus usuelle est la chirurgie par voie endonasale. C’est-à-dire que les incisions se font à l’intérieur des narines.

On peut noter la présence nécessaire, à cause de la réduction des ailes du nez, sur la base de celles-ci. Il est aussi possible d’observer une cicatrice discrète sur la columelle. L’intervention consiste à remodeler les os et les cartilages, à faire une greffe en procédant à un prélèvement des greffons dans le nez, sur les oreilles ou encore grâce au cartilage costal. Les greffes sont apposées sur l’arête nasale et sur la pointe du nez.

  • La correction de l’arête nasale

Pour corriger une arête nasale concave ou bien aplatie, le chirurgien procède soit à une greffe du cartilage soit à une greffe osseuse. Le prélèvement de la greffe se fait sur la cloison nasale, au niveau de la hanche ou des oreilles. Une suture des greffes est nécessaire pour une meilleure stabilité. Certains font recours à un implant en silicone pour le rehaussement de l’arête. Il existe parfois dans ces cas quelques complications.

  • La réduction des ailes du nez

Elle se fait par incision de la base du nez afin de les rétrécir. Cette opération permet de réduire la base du nez. Si ce n’est pas une partie des ailes du nez qui est enlevée, il est possible que la diminution des ailes du nez se fasse par réduction des parois nasales osseuses au niveau de leur largeur.

  • La correction de la pointe du nez

Elle se fait par remodelage des cartilages alaires. Une greffe des cartilages est ensuite nécessaire pour une redéfinition de la pointe.
En somme, suivant les cas et les défauts à corriger, les techniques pourront varier de la greffe de cartilage à la résection ostéo-cartilagineuse en passant par l’implant nasal, la plastie narinaire ou la suture de cartilage.

Quelles sont les suites opératoires d’une rhinoplastie ethnique ?

suites-operatoires-rhinoplastie-ethnique-tunisie

Les suites opératoires d’une rhinoplastie ethnique sont généralement indolores. Le patient doit garder les mèches dans le nez 24 h tout au plus. Quant à l’attelle de contention, il doit la garder en moyenne 1 semaine. La reprise du travail après une rhinoplastie ethnique est possible après 10 jours.

Il est possible qu’après l’intervention, des ecchymoses apparaissent puis disparaissent après 8 jours. Le gonflement du nez après l’ablation de l’attèle reste une éventualité.

Quelles sont les complications envisageables suite à l’intervention ?

Parmi les complications possibles d’une rhinoplastie ethnique l’on peut citer :

  • Une asymétrie cicatricielle des ailes du nez. Dans ce cas, il faut envisager une chirurgie de retouche ou une chirurgie secondaire après une durée de 6 à 12 mois.
  • Le déplacement de la greffe de cartilage sur l’arête qui exigera pour la correction une chirurgie secondaire partielle
  • Une extrusion de la greffe de cartilage qui est une complication rare.

devis-rhinoplastie-ethnique-tunisie